Un match plein de contrastes qui se termine bien

Posted by on 26, gen. 2016 in Enllaços premsa, La Depeche

Cazères 18 — Andorre 10 (MT 15-0)

Pour Cazères : 2 E Hidalgo (28e, 34e) ; 2 P Garcia (2e, 80e) ; 1 T (34e).

Pour Andorre : 2 E Simon (45e), Jamrulidze (75e).

Évolution du score : 3-0, 8-0, 13-0, 15-0/15-5, 15-10, 18-10.

Cazères : Ju. Serfs ; Dupuy, Garcia, Breil, Baudracco ; Hidalgo-Sanchez (m), Marin (o) ; Kuhnel, Bellini, Vidal (cap) ; Paris, Montelon ; Lalanne, F. Sébastien, Fort.

Sur le banc : Llorens, Bouvard, Marty, Maury, Cassan, Gajan, Bergès.

Après une première période de bonne facture, les Cazériens ont ensuite joué à se peur durant près de 40 minutes. Tout avait pourtant bien commencé avec une première pénalité rentée par Garcia qui passe entre les poteaux.

Un temps fort andorran (10e) semble donner le tournis aux bleu et noir, mais ces derniers défendent bien et sur un de leur temps fort (plusieurs mêlées à 5 mètres) sortent un ballon propre pour Marin qui transmet à Hidalgo pour un premier essai. Celui-ci va récidiver six minutes plus tard, exploitant une pénaltouche dans les 22 mètres, il file entre les poteaux. Avec la transformation, l’USC XV vire en tête à la pause, sans conteste.

Comme endormis ou trop sûrs d’eux, les Cazériens vont remettre les visiteurs en confiance au point d’en entamer celle de leur staff jusqu’à la dernière minute. C’est à ce moment que Garcia passe une pénalité ôtant le bonus défensif aux Andorrans sur le fil. Bonne opération qui permet au XV commingeois de passer devant leurs hôtes du jour au classement. «On produit deux mi-temps très différentes au point de se mettre en danger» constatait Michel Antichan. «Ça devenait dur nerveusement et aussi pour mon cœur !»

 

Origen: Un match plein de contrastes qui se termine bien